Déesse du Tao, Aisha Sieburth

Déesse du Tao, Aisha Sieburth

Déesse du Tao, Aisha Sieburth – Trouble Bibliomane

La philosophie chinoise du Tao tend à se démocratiser en Europe. Aisha Sieburth, enseignante en arts énergétiques depuis plus de trente ans signe Déesse du Tao, un nouvel ouvrage publié aux éditions Leduc. Le voyage vers notre alchimie sacrée féminine commence…

Déesse du Tao est un ouvrage sur la voie d’ouverture spirituelle de notre essence même mais aussi sur celle de la femme au sein du Tao. L’auteure fait un tour d’horizon assez large pour donner toutes les clés de compréhension de cette pratique à son lecteur, qui en somme est un réel art de vivre. Dans cette sagesse, la femme a sa place et son importance bien que les ouvrages anciens le montrent peu, l’un des malheureux impacts d’une société traditionnelle encrée dans le patriarcat, comme l’explique Sieburth. Autour du féminin sacré et du taoïsme, l’auteure induit à travers les pages de nombreux exercices de respiration, d’automassages (des seins, du périnée …), plusieurs moyens de rééquilibrer nos énergies et améliorer notre santé, nos émotions ou notre sexualité.

« Pour le Tao, le féminin sacré est l’état intérieur auquel nous pouvons tous accéder, que nous soyons hommes ou femmes. »

Si ce livre ne m’apprend pas une multitude de choses nouvelles car je m’intéresse depuis longtemps au sujet, je le trouve extrêmement dense en informations de qualité, et il rassemble en un seul volume ce que j’ai pu lire dans plusieurs ouvrages par le passé. Pour quelqu’un qui ne s’y connaît pas, c’est un ouvrage d’une grande richesse, le but étant d’expliquer l’origine de nos maux et donner un sens à l’équilibre de nos énergies contraires.

 De nombreux tableaux sont présents pour illustrer toutes les facettes du Yin et du Yang, leur impact, ou comment les maîtriser. Il en est de même pour l’alimentation et le choix des légumes, des fruits, ou des viandes que l’on ingurgite. Tout est parfaitement clair pour s’immiscer au mieux dans la sagesse la plus importante de la pensée chinoise, avec le confucianisme et le bouddhisme.

Pour découvrir d’autres ouvrages sur la spiritualité ou l’ésotérisme, rendez-vous ici.

3 réflexions sur “Déesse du Tao, Aisha Sieburth

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s