Feu, Maria Pourchet

Feu, Maria Pourchet

Feu, Maria Pourchet – Trouble Bibliomane

Trouble Bibliomane fait sa rentrée littéraire et l’inaugure avec Feu, le nouveau roman de Maria Pourchet publié aux éditions Fayard ! Un livre déroutant que je suis très heureuse de vous faire découvrir aujourd’hui sur le blog.

Laure est mère de famille et professeure à l’université. Alors que sa relation avec Anton, son mari, commence à se dégrader, elle rencontre Clément, un homme de dix ans son aîné qui ne partage rien en commun avec elle si ce n’est une solitude intérieure. L’un pour l’autre, ils seront un déclic brutal, persuadés que le désir n’est qu’un jeu dont l’on peut se défaire à tout moment.

« Avant, rentrer chez toi c’était normal. Désormais rentrer c’est comme vieillir, comme perdre. »

Ce sixième roman de Maria Pourchet illustre l’incroyable jeu de l’amour et du hasard comme l’appelait Marivaux, mais le travestissement est tout autre. Pas de maîtres et de domestiques dans Feu, juste deux personnes que tout oppose et qui vont troquer leur vie quotidienne pour celle du secret et des alibis. Laure, le personnage principal, mène sa double vie de femme mariée et d’amante sensuelle, Clément quant à lui tente de mener sa vie, et c’est déjà bien assez pour ce cinquantenaire dont l’existence ne tourne qu’autour de son chien et de son travail en Bourse.

Il y a de quoi se demander pourquoi ces deux êtres sont amenés à se rencontrer au sein de ce roman, et finalement la curiosité naît, Feu fait son effet, on veut réellement savoir pourquoi ils sont là car ils sont différents certes, mais terriblement attachants.

Ici, point d’originalité dans l’intrigue ou dans les actions car tout se joue dans la beauté des émotions contrariées, du secret et des déceptions pour donner au roman toute sa subtilité. La vie des deux amants s’ouvre au lecteur et la compassion le gagne car Maria Pourchet touche par la nature de ce couple étrange. Une relation qui raconte des épopées derrière les actes, appelant des entités déchues à se dévoiler pour vivre enfin la passion. Cette écriture fluide et mélancolique sublime parfaitement cette histoire intemporelle pour garder son lecteur en apnée jusqu’à la dernière page du livre.

Découvrir d’autres romans contemporains sur le blog

Une réflexion sur “Feu, Maria Pourchet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s