Le musée national Jean-Jacques Henner explore l’imaginaire alsacien dans une nouvelle exposition

Le musée national Jean-Jacques Henner explore l’imaginaire alsacien dans une nouvelle exposition

Alsace Rêver la province perdue Trouble Bibliomane Marie Jouvin

Du 6 octobre 2021 au 7 février 2022, le musée national Jean-Jacques Henner propose une exposition autour du mythe de « L’Alsace, province perdue » de 1871 à 1914. Un voyage dans le temps qui entrelace les œuvres de grands artistes alsaciens et une approche à la fois historique, culturelle et artistique pour interroger la façon dont se construit et se diffuse l’image de l’Alsace depuis la capitale à cette période.

Au cœur du 17ème arrondissement, non loin du boulevard Malesherbes, se trouve l’ancien hôtel particulier du peintre-décorateur Guillaume Dubufe. Au charme unique, il abrite aujourd’hui le musée national Jean-Jacques Henner dans lequel sont exposées les œuvres de grands artistes alsaciens tels que Gustave Doré, Auguste Bartholdi, Gustave Brion et l’inévitable Jean-Jacques Henner lui-même. En partenariat avec le musée Alsacien de Strasbourg, l’exposition L’Alsace, rêver la province perdue met en lumière sous de multiples aspects l’image de cette région sous l’occupation allemande.

Un parcours d’une grande diversité

En passant par les représentations pittoresques de l’Alsace à la diffusion de l’image de la province perdue dans la culture populaire, ce parcours extrêmement riche de 6 sections mélange les arts à travers des photographies, des cartes postales, des peintures, de la sculpture et de nombreux objets du quotidien qui ne manqueront pas de rappeler encore aujourd’hui de multiples souvenirs. Dans l’esprit « autel alsacien », de nombreuses décorations d’époque sont exposées allant des incontournables assiettes en faïence aux poupées alsaciennes données aux petites filles, sans oublier les livres illustrés et autres impressions sur papier qui questionnent quant à eux la notion de revanche qui anime en partie l’opinion publique.

Jean-Jacques Henner, emblème d’une Alsace rêvée

Le dernier étage de la bâtisse est entièrement consacré à Jean-Jacques Henner, une figure phare des représentations picturales alsaciennes, qui garde un lien fort avec sa région natale en y revenant chaque année malgré son annexion par l’Empire Allemand. Fortement inspirées par la Renaissance italienne, ses œuvres s’éloignent du pittoresque pour laisser place à des paysages alsaciens à peine esquissés, des représentations de femmes lascives, parfois métaphorisées dans un cadre presque onirique comme on peut l’admirer dans Les Naïades (1877). Les expositions Jean-Jacques Henner (1829-1905), la Chair et l’Idéal au Musée des Beaux-Arts de Strasbourg et Jean-Jacques Henner dessinateur au musée des Beaux-Arts de Mulhouse entrent en résonance avec celle de Paris pour le plus grand bonheur de ses amateurs qui pourront découvrir bien d’autres aspects de son œuvre.

Plus d’informations : https://musee-henner.fr/horaires-et-tarifs

Retour à l’actualité culturelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s