Histoires extraordinaires, Edgar Allan Poe

Histoires extraordinaires, Edgar Allan Poe

Edgar Poe Histoires extraordinaires Marie Jouvin Trouble Bibliomane
Histoires extraordinaires, Edgar Allan Poe – Trouble Bibliomane

Principale figure du romantisme américain, la réputation d’Edgar Allan Poe n’est plus à faire. Souvent mentionné pour ses nouvelles comme la célèbre Chute de la maison Usher passionnément mise en musique par Eric Woolfson et Alan Parsons sous le nom d’album Tales of Mystery and Imagination, il inspire et traverse les époques. La diversité de son œuvre mêlant poésies, nouvelles, contes, pièces de théâtre et un unique roman achevé séduit Charles Baudelaire qui s’adonne à la traduction de nombreux textes de l’auteur américain et ceux du futur recueil Histoires extraordinaires (éditions Livre de Poche) en font bien sûr partie. Il résonne aujourd’hui comme l’un des recueils les plus célèbres d’Edgar Allan Poe.

Histoires Extraordinaires illustre les thèmes les plus chers à l’auteur en dévoilant des intrigues teintées d’onirisme, de spiritisme mais également de sciences. Ainsi, crimes à élucider, morts à réveiller et voyages en ballon jusqu’à la Lune se meuvent pour émerveiller le lecteur qui frissonnera ou se questionnera au gré des nouvelles. Edgar Allan Poe, maître de l’horreur et critique littéraire rongé par l’alcool reste un incontournable de nos nuits d’automne animées par le vent qui siffle dans les volets et la brume sous le lampadaire.

« Persuadé de cela, je m’abandonnai aveuglément à la direction de ma femme, et j’entrai avec un cœur imperturbé dans le labyrinthe de ses études. Et alors, – quand, me plongeant dans des pages maudites, je sentais un esprit maudit qui s’allumait en moi, – Morella venait, plaçant sa main froide sur la mienne et ramassant dans les cendres d’une philosophie morte quelques graves et singulières paroles qui, par leur sens bizarre, s’incrustaient dans ma mémoire. » (Morella)

Les nouvelles d’Histoires extraordinaires ont été écrites entre 1832 et 1845 mais c’est seulement en 1856 que Charles Baudelaire se décide à les traduire et les assembler sous ce nom de recueil. Mais c’est bien vrai, elles sont extraordinaires ces nouvelles tant pour leur époque que leur intrigue ! Elles flirtent sans cesse avec le scientifiquement correct qui donnera naissance à l’esquisse du roman policier d’aujourd’hui, l’inexplicable et l’exquis frisson qui anime majoritairement l’écriture de Poe.

Des plus connues du recueil, on mentionnera bien sûr Double assassinat dans la rue Morgue qui met en scène pour la première fois le détective Auguste Dupin mais également Le scarabée d’or, illustre nouvelle publiée aujourd’hui sous mille éditions à elle seule. Un succès fulgurant dès sa première publication en 1843 dans le journal de Philadelphie, Dollar Newspaper, qui met en scène un dénommé William Legrand découvrant un superbe scarabée doré sur l’Ile Sullivan l’obsédant jusqu’à la folie et la quête d’un trésor.

Notons alors que ces nouvelles gardent une forme de vraisemblance qui séduit énormément le lectorat alors que le plus curieux se trouve dans la seconde partie du recueil bien moins axée sur le coté enquête et aventure pour laisser place à quelque chose de plus fantastique, voire de l’horrifique mélancolique. On y découvre Poe, ses questionnements et sa philosophie à travers de courts écrits comme Révélations magnétiques mais également Morella et Ligeia dans lesquelles il aborde la mort par des figures de femmes érudites et mystérieuses.

D’une écriture profondément romantique et gothique, il joint l’inspiration théâtrale à la prose pour accentuer le morbide, l’inquiétude et la surprise. C’est un microcosme surprenant et addictif qui illustre en quelques pages tout le talent de l’auteur américain qui ne vole pas sa dénomination de Maître de l’horreur !

Découvrir d’autres romans classiques sur le blog

Une réflexion sur “Histoires extraordinaires, Edgar Allan Poe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s