Le fracas et le silence, Cory Anderson

Le fracas et le silence, Cory Anderson

Le fracas et le silence Cory Anderson Trouble Bibliomane Marie Jouvin
Le fracas et le silence, Cory Anderson – Trouble Bibliomane

La nuit tombe rapidement en ces mois d’automne et les sorties se raréfient au profit des instants au coin du feu. Les ambiances et les envies littéraires changent parfois elles aussi pour laisser place à des intrigues plus austères, troublantes ou menaçantes. Le thriller s’y accommode parfaitement pour glacer le sang de ses lecteurs, les questionner ou inciter au voyage fantasmagorique de l’interdit. Le fracas et le silence de Cory Anderson publié aux éditions Fleuve remporte ce fameux pari d’inquiéter autant qu’il fascine.

C’est l’hiver. Jack, 17 ans, et son petit frère Matty se retrouvent sans moyens financiers suite à la mort tragique de leur mère. La maison est mise aux enchères et les Services de l’enfance veulent placer le plus jeune des deux frères en orphelinat. Un seul espoir de s’en sortir : trouver le butin du braquage qui a envoyé leur père en prison. Dans sa tourmente, Jack rencontre Ava, une jeune fille mystérieuse de son âge dont les plus sombres secrets sont la clé d’un dilemme cornélien.

« Parfois, on refoule ce qui nous fait mal. On se ment en prétendant que ce n’est pas là, même si on sait bien que c’est faux. C’est comme si on avait avalé un bout de métal : il nous gêne, mais on s’y est habitué, d’une certaine façon. A cette chose en nous. Cela fait des années qu’on la ravale. »

Le premier roman de Cory Anderson sonne comme le glas sublime de l’enfance qui s’éteint dans les tumultes des adultes, de l’innocence qui se perd dans la complexité du passé. Immédiatement, l’auteure donne la couleur : ce sera un thriller, un vrai, addictif et ragoûtant par ses armes, ses accidents, ses nuits sombres et ce sang qui gèle dans les bourrasques de neige. Au centre ? Jack, Matty et Ava, trois protagonistes complexes et brisés par la vie qui entraînent le lecteur avec attachement dans le chaos le plus total.

Dans cette petite ville de l’Idaho, ils payent les pots cassés de leurs géniteurs, la réputation des vieux os collent à la peau de ces jeunes qui n’ont qu’un rêve : survivre, manger ou se faire manger. L’atmosphère terriblement pesante de cet endroit qui semble coupé de tout par sa météo accablante esthétise totalement l’intrigue et souffle à chaque ligne la brise glacée des problèmes qui ne tardent jamais à arriver. Les coups de théâtre se succèdent, les péripéties aussi et le rythme saccadé de l’écriture brise toute possibilité de lâcher ce roman avant la fin.

Le charisme subtil du thriller veille comme une entité intemporelle sur cette intrigue qui tend à rappeler dans la plus parfaite tradition de son genre des auteurs fracassants comme Cormac MacCarthy ou Benjamin Whitmer.

Découvrir d’autres romans contemporains

Une réflexion sur “Le fracas et le silence, Cory Anderson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s