Circé, Selenya

Circé, Selenya

Circé Selenya Marie Jouvin Trouble Bibliomane
Circé, Selenya – Trouble Bibliomane

Perçue comme la première sorcière occidentale, Circé fascine depuis des millénaires. Elle devient peu à peu une source d’inspiration très fréquente pour les auteurs et les réalisateurs contemporains qui ne cessent de créer des personnages à son image. Passionnée par les anciennes religions, Selenya a dédié un livre à l’étude de Circé publié aux éditions Danaé qui propose un tour d’horizon très dense pour comprendre l’univers et les correspondances de cette déesse.

Magicienne avant d’être définie de « sorcière » par certains auteurs, Circé a été l’une des divinités féminines les plus adorées dans la Grèce antique. Déesse des Métamorphoses et des Poisons, nombreux sont les mythes autour de son personnage que Selenya confronte entre eux tout au long de l’ouvrage pour illustrer cette magicienne hors norme. Du rite d’adoration aux pratiques cathartiques, Circé est un engrenage passionnant de savoirs.

« Aussi ancienne que soit Circé dans la littérature, ne lui est accordé que le souvenir lointain d’une magicienne obscure de la mythologie grecque. Un estampillage d’empoisonneuse semble avoir eu raison de sa réputation, emportant avec elle tous les secrets d’une magie ancestrale. »

Homère, Hésiode, Virgile, Ovide… La liste des auteurs qui intègrent Circé à leurs écrits est longue. La figure de la magicienne solitaire intrigue et fascine autant qu’on la craint. Très érotisée, elle devient rapidement sorcière sous les plumes masculines qui voient en elle une femme libérée et puissante, donc malveillante. Il était intéressant de faire partir l’ouvrage de ce point inévitable : la perception (souvent négative) de la femme autonome dans littérature antique.

L’auteure revient sur les textes qui ont fondé le mythe et le culte de Circé en proposant de très nombreux extraits d’œuvres intemporelles et d’écrits scientifiques pour comprendre l’évolution de l’image de la déesse à travers les âges. Faire intervenir la voix des historiens donne au texte une réelle consistance qui suscite mille questions dans l’esprit du lecteur. On y découvre une femme aux nombreuses facettes, grande connaisseuse en botanique, en arts divinatoires mais également en poisons qui occassionnent quelques délires à ceux qui s’essaient à ses soins ancestraux…!

Au fil des chapitres, le lecteur peut ainsi découvrir les objets de culte, leur explication très utile pour comprendre le rite d’adoration, leur utilité dans les temples mais également leur importance. Ces sections permettent un réel déroulé historique, pratique et une lecture totalement fluide malgré la densité des informations. L’auteure, quant à elle, n’hésite pas à donner sa propre vision des pratiques modernes et force est de constater que cela devait être un réel challenge de synthétiser une si grande matière autour de Circé pour la condenser dans un petit ouvrage. C’est un pari réussi qui fait de ce livre une mine de découvertes passionnantes.

Découvrir d’autres ouvrages sur la spiritualité

Une réflexion sur “Circé, Selenya

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s