La Maison du Danemark accueille l’art féroïen dans ses locaux

La Maison du Danemark accueille l’art féroïen dans ses locaux

Un éclat de soleil Marie Jouvin Trouble Bibliomane
Un éclat de soleil au Bicolore, Maison du Danemark

Du 14 janvier au 13 avril 2022, les îles Féroé sont à l’honneur dans l’exposition Un éclat de soleil à la Maison du Danemark. Une occasion unique de découvrir des artistes qui n’ont pour certains jamais été exposés en France et dont les œuvres figuratives ou abstraites valent le détour sur les Champs-Elysées.

A quelques pas de l’Arc de Triomphe, le drapeau blanc et rouge surplombe un bâtiment dont les baies vitrées laissent entrevoir Le Bicolore, la nouvelle plateforme d’art contemporain de la Maison du Danemark. Pour commencer l’année en beauté, les îles Féroé s’y invitent à travers quatre peintres : Ingálvur av Reyni, figure emblématique de l’art féroïen du 20e siècle, Hansina Iversen, Rannvá Kunoy et ses pigments cristallins mais aussi Zacharias Heinesen, fils du célèbre écrivain William Heinesen. Un quatuor original dont les œuvres se répondent par cet attrait commun pour la lumière, un désir universel de laisser transparaître les couleurs particulières des éclaircies au cœur de la nuit féroïenne.

Une technique à la française

Des peintres tels que Matisse, Monet ou Picasso sont parfois à retrouver dans les courbes et techniques des œuvres présentées. Kinna Poulsen, critique d’art et commissaire de l’exposition ne s’en étonne pas, jusqu’à revendiquer fièrement cette influence internationale : « Nous avons de nombreux peintres très talentueux qui ont été influencés par le modèle français en côtoyant l’Académie des beaux-arts de Copenhague. Les œuvres exposées au Bicolore montrent nos îles telles qu’elles sont : préservées dans une lumière particulière, pleine de tons. En féroïen, nous avons cinquante mots pour définir la pluie et nous avons également l’art de capter cette humidité grisâtre et bleutée en peinture, que ce soit dans un paysage ou dans une œuvre plus abstraite. », explique-t-elle. Des visites commentées de l’exposition seront également prévues pour permettre aux visiteurs une découverte plus approfondie des œuvres et des artistes.

De nombreux événements culturels seront aussi organisés autour des arts féroïens dont une soirée littéraire grand public le 21 février, en présence des écrivains Jóanes Nielsen (Les collectionneurs d’images, La Peuplade), Lív Maria R. Jaeger, Rakel Helmsdal (Un grand monstre ne pleure pas, Circonflexe) ainsi que les universitaires Malan Marnersdóttir et Daniel Chartier.

Plus d’informations les événements du Bicolore ici

Retour à la rubrique Sorties culturelles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s