Hana, Alena Mornštajnová

Hana, Alena Mornštajnová

Hana Alena Mornstajnova Marie Jouvin Trouble Bibliomane
Hana, Alena Mornštajnová – Trouble Bibliomane

Si Hana est actuellement en cours d’adaptation cinématographique, le roman de l’écrivaine tchèque Alena Mornštajnová a surtout été récompensé plusieurs fois depuis 2017- notamment par le prix du Livre tchèque en 2018. L’autrice compte désormais plus de 200 000 lecteurs conquis par ce best-seller aux multiples entités toutes plus puissantes les unes que les autres. Immersion dans ce double espace-temps.

A l’hiver 1954, Mira voit son monde s’écrouler lorsqu’une épidémie de typhus saisit sa ville natale et décime sa famille. Après plusieurs mois au sein d’une famille d’accueil dans laquelle les deux enfants prévoient de l’assassiner par jalousie, la petite est envoyée chez sa vieille tante Hana. C’est bien la seule parente qu’il lui reste et elle passera le reste de son enfance et toute son adolescence avec elle. Mutique, austère et toujours vêtue de noir, Hana intimide tout en attisant la curiosité de sa nièce qui ne tardera pas à découvrir le passé de cette femme secrète et mélancolique.

« Nous formions un couple étrange. Une femme fatiguée affublée d’un pull-over noir et étiré, une jupe longue, des chaussures montantes et un fichu qui lui descendait jusqu’au milieu du front menait à travers la ville une petite fille de neuf ans aux cheveux hirsutes, en pleurs, et qui ne portait qu’une légère blouse à boutons et une paire de savates aux pieds. »

« Quand on entend le mot « défendu » à chaque phrase, on finit par ne plus le prendre au sérieux » énonce Mira, le personnage principal du roman et c’est sous cet intelligent mantra « désobéir peut vous sauver la vie » que peut réellement commencer Hana. Autrement dit, la couleur est donnée : bien loin sont les petites filles modèles qui écoutent leurs parents et c’est tant mieux. Privée de dessert après avoir désobéi à sa mère, l’enfant échappe aux choux pâtissiers bien macabres contaminés par le typhus. Ce premier espace-temps dans la vie de Mira narre cette existence portée par le trauma du deuil, de plusieurs déménagements et toutes les choses plus ou moins incompréhensibles pour un enfant. La rencontre qui suit entre la jeune fille et sa tante Hana est pleine d’émotion alors même que les deux colocataires n’ont rien en commun si ce n’est cet irréfutable lien du sang. Elles forment un Odd Couple à la Gene Saks attendrissant et néanmoins porté par de nombreux mystères autour de la vieille tante au « chandail noir à poches ».

Le second espace-temps tout aussi captivant (qui s’étire également sur plusieurs chapitres) se concentre sur l’entre-deux-guerres et la Seconde Guerre mondiale dans lequel la jeunesse d’Hana est au centre de l’intrigue. Alors que s’installe un climat davantage politique avec la montée au pouvoir d’Adolf Hitler, la question de la judéité transperce tout le relationnel entre les personnages : être juif peut-il briser des amours ou des amitiés ? Porté par un climat d’incompréhension et de terreur, Alena Mornštajnová explore ce que l’on a osé avouer qu’à demi-mot, la mort aux trousses, l’innocence portée à bout de bras jusqu’aux chemins terreux d’Auschwitz et ce simple questionnement qui déconstruit l’avenir : que reste-t-il de notre âme après avoir vu la mort en face ?

Hana a cette capacité à créer un maillage parfait entre chaque génération pour construire ce microcosme romanesque haletant sur les liens familiaux, la fragilité de l’être et sa plus grande force, les traumas en chacun de nous et l’absolue tragédie de l’Histoire. Le roman est un périple temporel et visuel au rythme narratif soutenu qui ne se lâche absolument pas.

Références de l’ouvrage : Hana, Alena Mornštajnová, traduit par Benoît Meunier, éditions Bleu et Jaune, 344 pages

Découvrir d’autres romans contemporains sur le blog

Une réflexion sur “Hana, Alena Mornštajnová

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s